Valentin Cotton Piano

Biographie

« Quelle nature ! Quel tempérament ! »
Frédéric Lodéon

Valentin débute très tôt le piano au sein de la maison familiale en Dauphiné. Ses parents décèlent chez lui un appétit marqué pour la musique et l’inscrivent alors au Conservatoire de Lyon. Progressant très rapidement, une première rencontre marque le jeune Valentin : celle de Bruno Rigutto. Dès lors, il part étudier avec lui dans sa classe à l’École normale de Musique de Paris Alfred Cortot. La rencontre avec Michel Dalberto se révèle décisive. Après l’avoir entendu, le grand pianiste français décide de l’inviter à partager la scène. Leur échange révèle un grand potentiel d’évolution pour le jeune pianiste. En 2012, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Michel Dalberto, où il étudie cinq ans, et obtient son Master d’interprétation.

Valentin Cotton est lauréat de plusieurs concours internationaux (Kaunas, Concours Musical de France etc.) Tous ces prix l’amènent à être invité dans de nombreux festivals en Europe et à partager la scène avec des artistes en musique de chambre. On a pu l’entendre aux côtés notamment de Henri Dermarquette, Bertrand Chamayou, Anastasia Kobekina, le Quatuor Elmire, le Quatuor Debussy, Clara Germont, et Jonas Bouaniche.

2017 est pour lui une année charnière. Il est invité par « Jeunes talents » à donner un récital autour de l’année 1905 (Debussy, Ravel) à Paris. Il remporte le Prix Jeune Talent du Festival Musique et Vin au Clos de Vougeot, distinction qui le conduit à jouer en soliste avec l’Orchestre Dijon Bourgogne sous la direction de David Chan (Concertmaster du Metropolitan Opera de New York) le 23e Concerto de Mozart, et à partager la scène avec Bertrand Chamayou. Enfin, il réalise aussi un projet mûri depuis longtemps : celui de jouer et diriger le 1er Concerto de Chopin avec orchestre à cordes.

En Septembre 2018, Valentin Cotton remporte le Prix Schenk et le Prix de la ville de Zofingen lors du Concours organisé par la Fondation Schenk puis en juin 2019 le Tschumi Prize. On le voit alors se produire en Europe lors de récitals et en soliste avec l’Orchestre d’Argovie puis le Biel Solothurn Orchester dans le Concerto en Sol de Maurice Ravel. Plus tard dans l’année, il fait ses débuts au Brésil, Sala Cecilia Meireles ainsi qu’à New York.

Télécharger la biographie

Concerts