Sir András Schiff Piano

Biographie

Sir András Schiff voit le jour à Budapest en 1953. Il reçoit ses premiers cours de piano d’Elisabeth Vadász à l’âge de cinq ans. Il intègre ensuite l’Académie de musique Franz Liszt de Budapest, où il suit l’enseignement de Ferenc Rados, Pál Kardosa et György Kurtág, puis la classe de George Malcolm à Londres. Le récital occupe aujourd’hui une place prépondérante dans son calendrier avec de grands cycles thématiques dédiés à Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Chopin, Schumann et Bartók. Depuis 2004, il a donné plus de vingt intégrales chronologiques des 32 sonates de Beethoven. L’enregistrement live du cycle réalisé à la Tonhalle de Zurich, sorti chez ECM, s’est vu attribuer les plus hautes distinctions. Son album dédié aux Geistervariationen de Schumann (également paru chez ECM) a été récompensé d’un International Music Award 2012 dans la catégorie « instrument solistes – enregistrement de l’année ». Sorti en 2017, son dernier disque le voit en duo avec son épouse violoniste Yuuko Shiokawa, dans des œuvres de Bach, Busoni et Beethoven. Sir András Schiff se produit avec les meilleurs orchestres et chefs de la planète. Sa préférence va toutefois à l’interprétation des concertos de Bach, Mozart et Beethoven qu’il dirige lui-même du clavier. Il fonde à cet effet, en 1999, la « Cappella Andrea Barca », avec laquelle il entretient depuis – au même titre qu’avec l’Orchestre de Chambre d’Europe – une relation privilégiée.

Sir András Schiff a été honoré de nombreuses distinctions et titres. En 2012, la République fédérale d’Allemagne lui décerne sa Grosse Verdienstkreuz mit Stern. La même année, il est honoré de l’Orden pour le mérite für Wissenschaft und Künste et fait membre d’honneur du Konzerthaus de Vienne et Special Supernumerary Fellow du Ballil College d’Oxford. Pour son engagement artistique exceptionnel, il se voit décerner en décembre 2013 la médaille d’or de la Royal Philharmonic Society, plus haute distinction attribuée par l’institution. En juin 2014, pour saluer ses mérites musicaux, la Reine Elisabeth II l’anoblit et l’élève au rang de chevalier, tandis qu’un mois plus tard l’Université de Leeds lui décerne un doctorat honoris causa – une distinction que lui attribuera également le Royal College of Music, en mars 2018, par la main de son président, Son Altesse Royale le Prince Charles. Au printemps 2011, Sir András Schiff a fait parler de lui en s’alarmant publiquement de l’évolution politique en Hongrie. Suite à des attaques blessantes, où il s’est vu ranger du côté des nationalistes hongrois, il a pris la décision de ne plus donner de concerts dans son pays. En mars 2017 est sorti chez Bärenreiter et Henschel Musik kommt aus der Stille [La musique naît du silence], un recueil d’essais et d’entretiens avec Martin Meyer.

Télécharger la biographie

Concerts